On ne nait pas mère , on le devient

Je ne sais pas .... du plus loin qu'il me rappelle,  j'ai toujours voulu être mère , j'avais ce rêve au plus profond de moi 

j'ai cette chance, j'ai réalisé mon rêve .

Mais, depuis quelques semaines, ....je partage leur temps . 

Une semaine sur deux, ils ne sont pas très loin mais ils ne sont pas là 

une semaine sur deux, j'ai froid 

Une semaine sur deux, je me sens "amputée " alors que quand il sont là, parfois ils me rendent chèvre 

Une semaine sur deux , je sors , je m'étourdis , pour oublier, pour combler ce vide , masquer ce manque . 

Une semaine sur deux,  je profite d'un peu de temps pour moi, mais mon cou est en jachère et mon moral  est comme en berne 

Une semaine sur deux, je me sens vide , il manque quelque chose d'essentiel, je suis comme en apnée

Une semaine sur deux, c'est calme, le silence prend toute leur place et leur odeur, leur jeux, leurs fous rires, leurs câlins, leurs baisers, leurs mille et unes questions,  leur être, me manquent 

Une semaine sur deux, j'ai mal et je fais bonne figure mais c'est dur car je ne suis pas une maman à mi temps , je suis dans mon coeur, dans ma chair, une maman à plein temps 

Une semaine sur deux, le compte à rebours reprend dans l'attente du lundi suivant, dans l'attente de les retrouver 

Alors ce soir, je les retrouve et c'est ma  semaine avec  eux

Je vais les manger de baisers 

Alors , je suis heureuse et je me sens pleine d'espoir  ... 

je vous souhaite une bonne semaine 

Je vous embrasse . 

photo